Portes ouvertes!

Il y a 6 mois, j’ai quitté mon travail. Pas n’importe quel travail. Un poste à responsabilités, une entreprise dont j’étais associée, avec une équipe d’amis créée au fil de 5 années hyperactives.

Pourtant, j’ai fini par ressentir le besoin vital de quitter ce job.

Je suppose que ce sentiment doit être l’un des signes du burn-out. Je n’ai pas cherché à le nommer mais je l’ai entendu. C’était celui d’un chagrin immense, inconsolable et permanent.

 

Alors, un jour de printemps 2017, j’ai fait un choix radical.

J’ai quitté mon job, largué les amarres et j’ai osé regarder à la loupe la non-personne que j’étais devenue au fil du temps. Une personne qui ne savait plus bouger, rire, dormir, réfléchir, manger, s’occuper de ses enfants normalement.

Pendant 6 mois, j’ai dormi, pris des vacances, fait du sport, léchés les blessures et dialogué avec l’univers (à mes frais bien sûr, car le chômage n’existe pas pour les entrepreneurs, je rassure ceux qui pensent que Polemploi finance ce blog).

Et une forme d’équilibre commence à se faire jour. Je tâtonne, ce n’est que le début.

Voilà pourquoi j’ai créé ce blog Serendipity : ma vie rencontre des heureux hasards et je voulais un lieu pour les réfléchir, les connecter, les partager.

Et je caresse le rêve qu’ils m’emmèneront exactement là où je dois être. Il n’y a pas de ligne d’arrivée, il y a un chemin de surprise. Je veux les cueillir avec vous une par une.

Alors je vous donne rendez-vous ici, quand l’humeur s’y prête, pour votre bol de sérendipité 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.